Constat – Le sentiment d’insécurité économique et sanitaire renforce la quête d’authenticité des consommateurs.


une baisse de la consommation en 2019, inédite depuis 2008, 
traduisant un manque de confiance, avant même la crise sanitaire.

des consommateurs estiment que les marque ne font pas suffisamment preuve d’authenticité.

[YouGov – Mars 2020]


Conséquence – Les marques doivent réinjecter de l’authenticité et de la transparence dans leurs actions et dans leur image.


Le franco-score d’Intermarché

Après le nutri-score et le score de bien-être animal, Intermarché (vite suivi par Leclerc) a mis en place le franco-score. Il renseigne ses clients sur la teneur de ses MDD en ingrédients d’origine France. L’étiquetage, indiquant l’origine régionale et le pourcentage d’ingrédient français, est élaboré afin d’être le plus lisible possible.

Lire l’article

L’efficience vertueuse d’Exaprint

Le leader français de l’impression en ligne, produit près d’un million de cartes de visite par jour. La marque a fait le pari du « made in France » aussi bien par conviction que pour suivre la cadence des milliers de commandes quotidiennes. Alliant ainsi éthique et efficience pour séduire une clientèle toujours plus large, sans même s’en vanter.

Lire l’article

L’authenticité statutaire de Rossignol

Alors que certaines marques décident de se moderniser, Rossignol arbore un nouveau logo « rétro-chic » valorisant l’histoire de la marque centenaire. Témoignage de leur volonté de s’introduire sur un marché plus chic et tendance, leur identité n’est plus axée sur la performance, mais bien sur l’élégance et le savoir-faire à la française.

Lire l’article

Le café à la française de Carte Noire

Dans le cadre de sa campagne « L’art du café à la française », la marque s’est associée à la célèbre illustratrice Malika Favre et à la Maison Pillivuyt, manufacture de porcelaine implantée dans le Berry depuis 200 ans. Objectif : mettre en avant la provenance hexagonale de ses cafés grâce à une collaboration 100 % « made in France ».

Lire l’article


Recevoir l’étude (.pdf)